dimanche 1 juillet 2018

Fin du stage vendredi pour Armando

Mon dernier jour de stage aujourd’hui, tout s’est bien passé. Une aventure très intéressante et une famille extraordinaire, j’ai beaucoup appris lors de ce stage et ça m’a donné beaucoup d’idées pour la suite.
Merci à Josep et à sa famille de m’avoir accueilli ; nous resterons, je l’espère, en contact.

Armando


mardi 26 juin 2018

Mail d'Armando durant son stage - seconde semaine

Tout se passe pour le mieux dans mon stage. Josep et sa famille sont toujours aussi gentils. Josep me donne beaucoup de conseils et me montre beaucoup de chose de son exploitation et de sa région.
 
 
 
 
 
 
 
Ce week-end nous sommes allés dans un village voisin où se déroulait une fête qui consiste à aller chercher en haut du montagne du feu et de le ramener au centre du village pour faire prendre 4 bûches qui désignent les 4 parties de la Catalogne.
 
Je pratique beaucoup le fauchage, un atelier compliqué dans cette région car la terre est très caillouteuse et les machines cassent plus vite. Le matin je prépare le matériel (graissage,soufflerie, plein du réservoir) puis je vais faucher les parcelles que Josep m’a montrées.


vendredi 22 juin 2018

Une bonne nouvelle pour nos BTSA ! Aides du Conseil régional




Nos 3 BTSA sont hélas privés du dispositif MEDAA permettant aux niveaux III et IV du CFAA 47 d'effectuer des stages professionnels avec le programme ERASMUS+.
Le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine propose désormais (nouveau règlement d'intervention) des bourses pour ces publics en formation.

 
A l'attention des BTSA du CFA livradais :
  

Le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine propose une bourse aux apprentis agricoles en BTSA.

Pour cela, il faut effectuer un stage de 2 semaines minimum et remplir les conditions suivantes :
  • le plafond de revenus du demandeur ou du foyer fiscal auquel il est rattaché est fixé à 50 000€ (revenu fiscal de référence, pondéré par les points de charge - se référer à l’annexe 2 : Conditions de ressources et de points de charge)
  • ne pas bénéficier pour le même stage d’une autre aide de la Région Nouvelle-Aquitaine, de l’Etat ou Erasmus+. Une exception sera faite pour les BTS. Le bénéficiaire pourra solliciter d’autres financements par ailleurs (auprès de collectivités locales, associations, entreprises, etc.)
  • le stage doit se dérouler hors du territoire français. Les stages se déroulant dans un territoire, département, région ou collectivité d’outre-mer ne sont pas éligibles
  • le stage doit correspondre à une mise en situation professionnelle, être réalisé au sein d'une seule structure d'accueil et faire l’objet d’une convention
  • les demandes doivent être déposées avant le départ en stage. Toute demande déposée après la date de début du stage sera automatiquement refusée
  • le projet doit être validé par le CFAA 47 au préalable qui s’occupe de la partie administrative (convention de stage – autres formalités pour vous aider)
L'aide régionale est accordée sous la forme d'une bourse qui se décompose comme suit :
une aide forfaitaire au séjour de 80 € par semaine complète de stage (une semaine est réputée complète lorsqu'elle comporte au minimum trois jours ouvrés)
un bonus de 20 € par semaine pour les apprenants ayant un statut de boursier

La démarche en deux mouvements :
1/ rapprochez-vous de Pascale TALET, formatrice et référente pour la mobilité au CFAA 47
2/ consultez le site du Conseil régional les-aides.nouvelle-aquitaine.fr et laissez vous guider : sélectionnez « europe et international » puis « étudier ou faire un stage à l’étranger » puis allez sur :




jeudi 21 juin 2018

Armando présente son entreprise d'accueil - Espagne

"Mon exploitation de stage comporte 1200ha : 950ha de forêt où pâturent les vaches , 250 ha de cultures destinées aux animaux.
Le cheptel est de 300 vaches. Il y a 3 bâtiments séparés en trois sites. 3 personnes s’occupent des animaux et 3 des cultures dont Josep le chef d’exploitation et 1 secrétaire. 
On compte trois tracteurs pour l’exploitation et un télescopique, 2 deutz fahr (6160;6210) un john deere. 
En moyenne les parcelles sont de 2,5/3 ha et sont peu accessibles ; ils y cultivent beaucoup de fourrage comme du ray-grass, de l’avoine, de l’orge et un peu de blé pour le paillage des bâtiments. L’exploitation est tout en bio.
Tout se passe toujours bien. Le maître de stage Josep, est très intéressant et on échange beaucoup ensemble."
 
                                                         Armando, arrivé dimanche 17 juin en Espagne

Visite de la Maison de l'Europe d'Agen


Hier, le groupe des premières bac pro CGEH du site des Métiers du Cheval (Villeréal) s'est rendu à la Maison de l'Europe située à Agen.

Les 12 apprentis ont fait la connaissance de Stefania (jeune femme italienne) et d'Olga (espagnole). Stefania leur a présenté la Maison de l'Europe et ses missions. Un petit quizz sur l'Union Européenne leur a été ensuite remis pour que chaque groupe de 3 apprentis se teste sur ses connaissances. Leur formatrice d'histoire-géographie les encadrant balayait avec eux les informations apprises durant ses cours au CFA. 



De nombreux affichages sur l'Union Européenne (les institutions et leur fonctionnement, leurs actions, les devoirs et droits des citoyens, etc) ont permis au groupe de réviser et d'apprendre aussi de nouvelles données. 






Olga a présenté son parcours en tant que jeune espagnole effectuant son Service Volontaire au sein de la Maison de l'Europe d'Agen. Ce dispositif ouvert aux jeunes de 17 à 30 ans a énormément plu. Potentiellement intéressant après la formation...

Une apprentie a posé la question de la barrière de la langue qu'elle craint de rencontré lors d'un séjour à l'étranger. Olga a immédiatement rassuré tout ce petit monde en parlant de son vécu et de ce qu'elle avait pu observer chez d'autres jeunes de toutes nationalités avec qui elle était en contact. La conclusion est : une fois immergé dans la culture du pays d'accueil, la langue s'apprend facilement. Et Stefania d'ajouter : le mécanisme d'écoute est très important. Au bout d'un certain temps, des expressions que l'on a entendues ressortent quand on ne s'y attend pas. On ne cherche plus ses mots, ça vient tout seul.

Olga a proposé un jeu en anglais, ce qui a ravi la formatrice d'anglais venue également encadrer les apprentis. Il s'agissait de débattre par deux en prenant appui sur des questions qu'Olga posait en anglais. Questions très personnelles et amusantes : que feriez vous si vous gagniez au loto ? quelles sont les 3 choses que vous emmèneriez sur une île déserte ? quel est votre film ou livre préféré ? etc etc.


La séance de 2 heures s'est clôturée par la remise d'un joli sac en toile rempli de brochures sur l'UE et les dispositifs auxquels les jeunes peuvent prétendre pour voyager, travailler, séjourner en UE. 

mardi 19 juin 2018

Armando en Espagne - dernier stagiaire de l'année de formation

Armando, première bac pro, est arrivé en Espagne dimanche. Il séjournera chez son tuteur (éleveur bovin) pendant deux semaines.  Son premier mail et ses photos nous sont arrivés hier.

" Le début du stage se passe très bien ; le maître de stage est très gentil et me donne plein de conseils, on échange beaucoup ensemble. Le dimanche après-midi (de son arrivée), j’ai fauché avec le maître de stage et pour ma première journée lundi, nous nous sommes occupés des clôtures et des animaux avec les ouvriers. "