mercredi 30 janvier 2019

Des nouvelles de Susan mais sans photos

Susan chez Caroline Powell (les photos ont du mal à passer) - Angleterre

Bonjour,
pour la description de la structure ça me paraît bien compliqué, déjà il y a quand même beaucoup plus d'argent que tout ce que j'ai pu voir, c'est incroyable ! Puis le site géographique offre des paysages magnifiques ! Rien que les prés sont supers, avec l'humidité ils sont verts !
Et tellement grands donc pas de boue... le rêve !
Les écuries sont nickel et tout est en super état, un peu grand mais je me dis que ça fait les jambes la marche !
Je vous laisse quelques photos, vous pourrez mieux vous rendre compte à quel point c'est génial, et quel beau temps nous avons !
Susan




Et le deuxième mail :

Tout d'abord quelques photos de moi et la description d'une journée type, je ne monte pas beaucoup à cheval malheureusement, mais j'ai quand même pu observer un entraînement des chevaux à l'obstacle aujourd'hui, et ça c'était vraiment bien ! Avec un petit cours d'anglais de son mari (je crois) Greg Powell !
Journée type :
7h00 : on donne le foin dans des filets suivi du grain. On sort les chevaux et on fait les boxes.
8h30 : on rentre les chevaux qui on passait la nuit dehors ( 3 qui vivent mieux dehors, ce qui est bien normal !)
A la suite, on remplit les filets à foin pour le lendemain matin et pour le soir. Puis on les dispose devant les boxes. Et un bon coup de balais sur toute la structure. 
Préparation des rations du soir avec tout les compléments.
On va donner de l'eau dans des prés plus loin.
Là on rentre les chevaux qui vont être montés.
On les prépare et soit c'est Caroline qui les enchaîne et nous nous les préparons ou bien on se met à cheval et on part en trotting (je ne sais pas exactement combien de temps mais bien plus d'une heure).
Si c'est Caroline qui monte, en même temps on refait les boxes au fur et à mesure que les chevaux vont sur la carrière ou en extérieur.
13h30/14h : On va manger, vite fait.
14h/14h15 : retour sur la structure on sort ceux qui vivent dehors et on rentre les autres, place au grooming ! Ils sont tous brossés de la tête au pied et on leur fait les pieds (graissé).
On donne le foin du soir et on balait, et là j'aplatis les graviers du parking.
Ensuite on fait les cuirs et on nourrit, on finit les journées environ entre 16h et 17h30, selon la quantité des choses à faire..



Cordialement, Susan !

mercredi 23 janvier 2019

Arrivée d'une BP Jeps en Angleterre - CFA des Métiers du Cheval


La tutrice de Susan : une championne olympique !


 

Susan est arrivée lundi soir. Son stage a débuté donc en Angleterre au côté de Caroline Powell, cavalière néo-zélandaise de concours complet.
Susan y restera deux semaines et partagera la vie de l'écurie et le travail de toute l'équipe.

 


 Son premier petit message et des photos :

"Bonsoir, j'espère que vous allez bien, moi je suis arrivée hier, après quelques péripéties de téléphone, un monsieur très gentil m'a aidée et j'ai trouvé Greg Powell qui venait me chercher. Et j'ai fini a 17h30 m'a première journée, je pense que ça va être sympa, il y a parfois la barrière de langue mais il y a une bonne équipe, je loge avec les trois autres jeunes donc on apprend à se connaître tout doucement. 
A bientôt ! 
Susan"



Petite séance en extérieur bien sympathique


lundi 31 décembre 2018

Happy new year ! Best wishes from the CFAA 47


The staff of the CFAA 47 wish a happy new year to all their European professional partners.  

We will never thank them enough for their support in the mobility of our apprentices.

jeudi 20 décembre 2018

2 visites de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne

Le groupe de 1ères bac pro Agroéquipement s'est rendu mardi matin à la Maison de l'Europe à Agen pour découvrir les locaux de cette association, ses missions et échanger sur des thématiques en lien avec la mobilité. 

La Maison de l'Europe est venue aussi jusqu'au CFA ce matin même pour rencontrer le groupe d'apprentis de 1ères bac pro CGEA. Il y a eu davantage d'échanges car davantage de temps. 



Les apprentis ont bien apprécié les échanges avec les 3 animateurs qui ont également parlé anglais pour se présenter
Stefania, animatrice italienne à la Maison de l'Europe était assistée par Noémie (Roumanie) et Alexandro (Italie), tous deux en Service Volontaire Européen (partie "volontariat" du nouveau dispositif Corps Européen de Solidarité).

Les apprentis ont pu répondre à des questions par équipe sous la forme d'un quizz. Ils ont pu tester leurs connaissances sur les programmes de mobilité et la citoyenneté européenne. Stefania a félicité les deux groupes ; elle était ravie de voir des jeunes aussi curieux et informés.

Les échanges avec Noémie venue au CFA aujourd'hui ont été enrichissants pour ces jeunes ayant très peu l'occasion de rencontrer des Européens d'autres pays. Elle a tenu à les rassurer par rapport à la langue qui ne doit pas être un frein. Au bout de 4 mois en France, elle parle déjà très bien notre langue et la comprend parfaitement.

Ces interventions de la Maison de l'Europe (association à laquelle le CFAA 47 a adhéré depuis 2 ans) s'intègrent parfaitement dans le programme de socio et d'histoire ainsi que dans l'EIE animé par la référente mobilité ERASMUS+

mardi 11 décembre 2018

Arrivée de Marie chez Padraig McCarthy - cavalier de complet

Marie (BP Jeps) entame son stage aujourd'hui même auprès de Padraig McCarthy !!! Elle restera dans l'écurie de ce cavalier international de complet pendant 2 semaines. Vivement qu'elle nous envoie des photos et qu'elle nous raconte ses journées !
 
from Wikipedia :
Padraig McCarthy (born 18 July 1977) is an Irish Olympic eventing rider.[1][2]
Representing Ireland, he competed at the 2015 European Eventing Championships at Blair Castle where he placed 9th in team eventing.
McCarthy was selected to compete at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro.[3] He did not complete the individual event as he was eliminated after a fall during the cross-country stage. Irish team finished in 9th place in the team competition





mardi 13 novembre 2018

Article dans le quotidien "La Dépêche du Midi"


Le CFAA 47 bien présent sur son territoire et en Europe

Enseignement et formation

Cyrille Gotte racontant son expérience en Belgique aux directeurs des CFA agricoles aquitains./ Photo DDM.
Cyrille Gotte racontant son expérience en Belgique aux directeurs des CFA agricoles aquitains./ Photo DDM.

Grâce au programme européen Erasmus +, le CFAA 47 insère dans le plan de formation de ses apprentis des périodes de stage en UE depuis 2010. Les apprenants partent 2 à 4 semaines sur des exploitations agricoles et reviennent systématiquement «boostés», plus autonomes et désireux de repartir.
Chaque année, des membres du personnel partent également se former dans une entreprise ou un établissement de formation et nouent des contacts avec la profession sur place. Un réseau d'acteurs de toutes les filières agricoles se constitue peu à peu.
Depuis septembre, à ces bénéficiaires s'ajoutent des partenaires professionnels du CFAA 47 agissant sur le département.

Un séjour en Belgique

C'est ainsi que Cyrille Gotte, conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA, a pu rencontrer ses homologues en Belgique, début septembre. Cette expérience de 5 jours sur place lui a permis de faire des interventions auprès de professionnels belges, de visiter des exploitations, d'échanger sur les problématiques agricoles et la formation. «Je suis enchanté par cette expérience et je suis prêt à repartir demain ! J'aime ce contact avec les gens. Mes objectifs sont atteints car j'ai pu réinvestir mes connaissances en anglais vu qu'en Flandre, c'est le néerlandais qui prime. De plus, je suis reparti avec pas mal de contacts et d'idées de partenariats comme la formation pour la conduite de tracteur. J'ai beaucoup échangé avec mes homologues, notamment sur le contenu détaillé de la formation de la «phytolicence» équivalent du certi phyto qui est assez lourd chez eux semble-t-il».
Cyrille a également présenté le Lot-et-Garonne et son agriculture à un groupe d'élèves du lycée partenaire du CFAA 47. Ces apprenants viendront en mars avec leurs enseignants pour deux semaines de stage. Cyrille a même rencontré leurs parents et a répondu à leurs questions.

Des rencontres à l'échelle européenne

D'autres professionnels se sont positionnés pour profiter du soutien du programme Erasmus + et de l'encadrement du CFAA 47 pour aller à la rencontre des agriculteurs européens. Prochains départs : l'Ecosse pour enseigner les rudiments de la viticulture à des collégiens et perfectionner son anglais, une ferme espagnole pour y présenter les règles d'hygiène française autour de la transformation de produits laitiers, une coopérative italienne pour y présenter la prune d'ente et se documenter sur la production d'amandes.
L'équipe de la mobilité du CFAA 47 rappelle ainsi que le développement de la réciprocité des savoirs entre CFA, partenaires professionnels français et étrangers vise l'optimisation de la formation de ces publics et des apprentis agricoles. Le pari semble largement tenu !

                                                                                   La Dépêche du Midi